Publier en sciences sociales : comités de rédaction, éditeurs et auteurs au travail

 

Séminaire résidentiel

9&10 décembre 2010, Château de Bossey (1299 Crans-près-Céligny)

 

 

*Délai d'inscription: 12 novembre 2010*

 

Sous la responsabilité de :

Ll’Association Carnets de bord en sciences humaines (organisation : Cornelia Hummel, maître d’enseignement et de recherche, Département de sociologie, Université de Genève, et Cristina Ferreira, professeur à la Haute Ecole de Santé, HES-SO, Genève,).
Module mis sur pied en collaboration avec l’école doctorale PAVIE- Université le Lausanne.

Argument


Décisive dans la construction des carrières académiques, la publication d’articles et d’ouvrages est, aussi, une activité économique et symbolique qui engage une pluralité d’acteurs aux intérêts divers : des auteurs, des laboratoires de recherche, des maisons d’édition, des directeurs de collections, des comités de rédaction de revues, des bailleurs de fonds, des diffuseurs ou encore des libraires et des bibliothèques. On suivra les trajectoires des textes destinés à la publication moins du point de vue de la fabrication proprement scientifique (le travail de recherche et d’écriture) que du point de vue des pratiques inhérentes à l’évaluation, à la sélection, à la commercialisation, à la traduction et à la divulgation. C’est donc cette cuisine interne de la publication que nous tenterons de décrire et de soumettre à l’analyse.

Il s’agira d’aborder, entre autres, les questions suivantes : quels sont les enjeux de la signature scientifique individuelle et collective ? Comment s’y prendre lorsqu’on cherche à publier sa thèse de doctorat ? De quoi est fait un contrat juridique entre un auteur et une maison d’édition ? Comment les éditeurs calculent-ils les risques et comment, par leurs choix, structurent-ils la production scientifique rendue visible ? Quels sont les coûts concrets de la publication et quelles attentes ont les éditeurs vis-à-vis des auteurs en sciences sociales ? De quelle liberté dispose un auteur dans le choix d’un titre, d’une couverture, de la taille de l’ouvrage, voire du style d’écriture ? Quelle valeur différentielle existe-t-elle entre un ouvrage individuel et un ouvrage collectif ? Au niveau des revues, comment fonctionnent les comités de lecture ? Ces dernières années, comment sont discutés les systèmes d’évaluation et de classement des revues ? Quelles critiques en sont formulées et comment ces enjeux de classement influencent-ils les lignes éditoriales et le choix des articles à publier ? Et quelle légitimation académique est-elle donnée aux publications dans les revues électroniques ? Lors de ce voyage dans les coulisses de la publication, on prendra soin d’éclairer les pratiques singulières des éditeurs et revues, mais aussi de comparer les logiques éditoriales selon les pays et les disciplines.

Du point de vue du déroulement de ce séminaire, les conférenciers présenteront des analyses issues de recherches en sciences sociales sur ces divers thèmes. Les tables rondes confronteront des acteurs autour de leurs pratiques concrètes et de leurs prises de position sur les enjeux de la publication (auteurs, représentants de revues et de maisons d’édition). Enfin, on portera une attention particulière aux réalités éditoriales helvétiques, en particulier : au cas de la Suisse romande.

Programme

 

Jeudi 9 décembre 2010

8h30Accueil - café
9h00Introduction: « 'Publish or perish!': la fabrique du chercheur-entrepreneur »
Martin Benninghoff, politologue, Observatoire Science, politique et société, Université de Lausanne

L'EDITION DANS UN NOUVEAU CONTEXTE DE PRODUCTION ET DE COMMERCIALISATION DU SAVOIR EN SCIENCES SOCIALES

9h30Conférence : « Les mutations contemporaines de l'édition française»
Jean-Yves Mollier, historien, Professeur d’Histoire contemporaine, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

10h45Pause
11h15

Table ronde des éditeurs : « L'édition en sciences sociales : quelle production, pour quel public et sur quel support? »

- Claude Pahud (Editions Antipodes, CH)
- Jean-Michel Henny (Editions de Maison des sciences de l'homme, FR)
- Michael Balavoine (Georg, CH)
- Cornelia Hummel (Editions Seismo, CH)

Modération: Pierre Verdrager (Paris)

12h30Repas de midi

« LA SIGNATURE SCIENTIFIQUE » : LES AUTEURS

 

14h00

Conférence: «Façons de signer un article scientifique: astuces graphiques, valeurs morales»

David Pontille, Sociologie, Chargé de recherche au CNRS, Paris

15h15Pause
15h45

Atelier-doctorants

Atelier consacré aux pratiques et enjeux de l'écriture en vue de publication durant la réalisation de la thèse.

18h00Apéritif
20h00Repas du soir

 

Vendredi 10 décembre (matin uniquement)

LES REVUES DANS LE MONDE DE L’EDITION : LIGNES EDITORIALES, COMITES DE LECTURE ET MODES DE FINANCEMENT

9h00Introduction : Dix ans d’une revue : Carnets de bord en sciences     humaines
Cristina Ferreira, sociologue, Professeur à la Haute Ecole de santé de     Genève

9h30

Table ronde des revues : Le contexte de création d’une revue, la définition d’un projet éditorial et le positionnement dans le champ éditorial
- Marc Berthod (Tsantsa )
- Quentin Deluermoz (Vingtième siècle)
- Georges Felouzis (Revue Française de sociologie)
- Giuseppe Merrone (A contrario )
- Luca Pattaroni (EspacesTemps.net)
- Patricia Roux (Nouvelles questions féministes)

Modération: Cristina Ferreira

10h30Pause
11h00Table ronde des revues (suite) :Les conditions intellectuelles, sociales et économiques de la production d’une revue

12h30Repas de midi

 

Lectures complémentaires

Références bibliographiques

Heilbron Johan. La bibliométrie, genèse et usages. In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 141-142, mars 2002. pp. 78-79.

Mollier Jean-Yves. Les mutations de l'espace éditorial français du XVIIIe au XXe siècle. In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 126-127. mars 1999. pp.29-38.

Pontille David. La signature scientifique. In: Actes de la recherche en sciences sociales. Vol. 141-142, mars 2002. pp. 72-78.

Pour une véritable politique en faveur des revues de SHS, Actes de la recherche en sciences sociales 2009/1-2, n° 176-177, p. 145-147