Titre

Le corps (in)discipliné: ethnographie de la prévention et du traitement de l'obésité de l'enfant en Suisse romande

Auteur Andrea Lutz
Directeur /trice Claudine Burton-Jeangros
Co-directeur(s) /trice(s) Daniel Stöcklin
Résumé de la thèse Dans le cadre de ce projet de thèse, Andrea Lutz étudie dans une perspective sociologique les enjeux liés à la prévention et à la prise en charge médicale de l’obésité de l’enfant dans le contexte de la Suisse romande, où depuis environ une décennie ce thème a émergé en tant qu’enjeu de santé publique majeur. En combinant les théories et les méthodes de la sociologie de l’enfance avec celles de l’anthropologie et de la sociologie de la santé, il s’intéresse aux discours, aux significations et aux pratiques que les enfants construisent autour du corps et de la santé en interaction avec leur entourage (pairs, parents, enseignants, professionnels de la santé). Son questionnement porte notamment sur l’implication des rapports de classe et de genre dans la définition des normes corporelles, que les enfants intériorisent et incorporent à travers le processus de socialisation. Le corps des enfants est considéré comme étant un lieu où s’exerce le (bio)pouvoir et le contrôle des sociétés, dans ses dimensions morales, hygiénistes et politiques, mais aussi comme un lieu de négociation, de résistance et de subversion. En se centrant sur le vécu, les expériences et le point de vue des enfants, ce travail souhaite montrer le rôle actif que les enfants jouent par rapport à leur corps et leur santé, en produisant du sens et en agissant sur leur environnement pour le modifier.
Statut au milieu
Délai administratif de soutenance de thèse
URL http://www.unige.ch/cide/fr/collaborateurs/corps-des-collaborateurs-de-lenseigne
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing