Titre

Le non-recours raisonné aux prestations sociales

Auteur Frédérique Leresche
Directeur /trice Jean-Pierre Tabin et Jean-Michel Bonvin
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Les études existantes sur le non-recours, notamment celles réalisée par l’ODENORE en France ou par des chercheur·e·s en Suisse, en Europe ou aux USA ont comme objectif commun de surtout s’interroger sur l’efficacité des politiques sociales, voire sur leur efficience. Aucune étude à ma connaissance ne s’est intéressée à la signification politique du non-recours aux prestations de l’État social. Ce non-recours, lorsqu’il est raisonné, peut à mon sens être considéré comme une manifestation de contestation ou de critique (Boltanski, 2009) du pouvoir de l’État (Bourdieu, 2012) caractéristique de personnes situées dans une position de subalternité (Sarker, 2015). Mon projet de thèse vise à documenter et analyser ce non-recours raisonné comme catégorie d’action politique. Je vais donc m’intéresser à comprendre le sens que donnent les individus à leur refus de prestations de l’État social (total ou partiel, temporaire ou définitif) en mobilisant deux dimensions principales : 1) Dans une perspective interactionniste, je m’attacherai à documenter le discours et la pratique sur le non-recours raisonné (raisons données au refus ; alternatives déployées ; conséquences sur les proches ; etc.) afin de produire une analyse permettant une remise en question de la conception de l’universel (Chakrabarty, 1995) produite par l’État social. 2) Dans une perspective intersectionnelle, intégrant les dimensions de classe, de race et de sexe, mais aussi d’âge, j’analyserai les discours et les pratiques recueillis afin de les rapporter à leur position dans l’espace social (Bourdieu, 1989). Les perspectives mobilisées me permettront de faire ressortir les savoirs assujettis (Foucault, 2001) des personnes refusant de faire recours aux prestations sociales et de comprendre en quoi ce non-recours constitue une forme d’action mettant en question la doxa des politiques sociales.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing