Titre

Changements sociaux et transformations des pratiques familiales ? Une étude ethnosociologique de parcours conjugaux et familiaux non monogames.

Auteur Pierre-Yves Wauthier
Directeur /trice Eric Widmer
Co-directeur(s) /trice(s) Jacques Marquet
Résumé de la thèse L'ethnologie et l'histoire montrent que partout et de tout temps, une série de facteurs culturels ont affecté la mise en œuvre des fonctions de la parenté. Or, en ce qui concerne l'Europe occidentale ces dernières décennies, une série de travaux quantitatifs montrent des évolutions significatives dans les domaines de la famille et de la conjugalité. La définition de la famille ne se superpose plus nécessairement à celle de ménage. La famille ne semble plus se définir comme un groupe de consanguins. On parle d'un réseau d'affinités géographiquement dispersé. Ces changements et la diversité des situations familiales invitent à se focaliser sur ce qui « fait famille » ; sur les interactions entre les membres d'une même configuration familiale ; et sur les interactions entre ces configurations et leur environnement social. Parmi la diversité des pratiques et configurations familiales observables, ici aujourd'hui, il existe des façons de faire famille qui ne se fonde pas sur un binôme conjugal. Des « femmes —ou des hommes— font des bébés tou.te.s seul.e.s » ; d'autres parents intègrent plus d'un partenaire adulte dans les différentes fonctions de la famille. À travers la récolte de données qualitatives et compréhensives auprès d'une trentaine de parents non monogames, nous mettrons en évidence quels éléments sociaux ont contribué à la mise en œuvre de telles configurations, se distinguant ainsi de la norme et du modèle transmis par la génération précédente.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing