Titre

Le gouvernement du début de la vie: professionnels de la médecine prénatale, éthique en acte et rapport à la technique.

Auteur Samuele Cavalli
Directeur /trice Claudine Burton-Jeangros
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse En articulant sociologie de l'expertise et du jugement médical avec les approches gouvernementalistes d'inspiration foucaldienne, ce travail propose d’étudier la construction des conceptions professionnelles du rapport entre technique, responsabilité et risque au cours du suivi ordinaire de la grossesse. Les différentes étapes de la prise en charge médicale impliquent de la part du soignant une gestion de l'information qui compose avec des exigences qui émanent à la fois du cadre légal, des principes déontologiques de la profession, des connaissances technoscientifiques et de la demande des parents. Dans le cadre de ces tensions et de l'incertitude spécifique à la médecine prénatale il s'agit d'analyser les attitudes des experts par rapport aux dispositifs et aux espaces de décision au sein desquels les futures mères sont appelées à hiérarchiser des risques et à effectuer des examens de dépistage et diagnostic d'éventuelles anomalies fœtales. A travers les stratégies mises en œuvre pour faire face aux dilemmes éthiques de la prise de décision, nous interrogerons ainsi les manières dont les soignants intègrent et agissent le gouvernement du début de la vie à la lumière des reconfigurations de l'autonomie des patients et de la médicalisation.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing