Titre

L'intervention urbaine et les pratiques sociales d’appropriation territoriale: Étude de cas des projets d'aménagement des bidonvilles dans la ville de Medellín en Colombie

Auteur Tatiana Hernandez
Directeur /trice Sandro Cattacin
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Le fait que plus de la moitié de la population mondiale habite en ville est une question qui à incite la planification urbaine, en particulier dans les villes qui concentrent des espaces de personnes vulnérables. Ainsi, cette situation de vulnérabilité dans l'espace entraîne l’insécurité et des problèmes d'hygiène urbaine. Le fait que ces espaces urbains soient souvent caractérisés par la stigmatisation et l'exclusion sociale peut constituer le principal obstacle à la réalisation d'une intervention urbaine. Notre projet de thèse aimerait contribuer à la compréhension de l'intervention urbaine dans ces zones. Il s’agirait d’accorder une attention toute particulière aux logiques participatives, aux dynamiques de reconnaissance et aussi de comprendre comment il est possible de transformer un territoire urbain à partir de l'intervention sociale qui mobilise d'une manière ou d'une autre, la population concernée. Pour répondre à ces questions concrètes nous utiliserons un exemple concret à savoir, la Commune Nord-est de la ville de Medellín en Colombie, territoire marqué historiquement par la violence et dans lequel commence un processus de transformation sociale à partir d'une intervention urbaine qui part de la reconnaissance des acteurs qui s’allient. Ce projet nommé P.U.I (Projet Urbain Intégral) est pionnier en Amérique latine. D'où l'importance de voir comment ce type de processus peut contribuer à porter un regard différent sur les problématiques urbaines, quand la densification est le présent et le futur des villes.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing