Titre

Analyse sociologique d’une profession clivée. Les vétérinaires d’État et les vétérinaires homéopathes face à l’antibiorésistance et aux méthodes alternatives en Suisse et en France

Auteur Lorène Piquerez
Directeur /trice Muriel Surdez
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse La thèse, qui s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche financé par le Fonds national suisse de la recherche, s’intéresse à deux segments de la profession vétérinaire : les vétérinaires d’Etat et les vétérinaires homéopathes au sein de l’espace-frontière franco-suisse. Elle examine comment ces professionnels, par une approche et une conception divergentes de leur profession, s’emparent-ils ou interagissent-ils autour des questions actuelles des enjeux de santé publique tels que l’antibiorésistance ? Cette étude analysera d’une part, les trajectoires professionnelles des vétérinaires « traditionnels » devenus des vétérinaires « homéopathes » ainsi que leurs positionnements face à l’ensemble de la profession que ce soit par le soutien ou non d’organisations collectives et par leurs contacts avec les structures étatiques. D’autre part, nous tenterons de comprendre le choix des vétérinaires d’Etat à travailler dans l’administration, leurs rapports avec les vétérinaires homéopathes et la manière dont ils envisagent la problématique de l’antibiorésistance.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse 2021
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing