Titre

Délinquance juvénile et genre

Auteur Armelle Weil
Directeur /trice Felix Bülhmann
Co-directeur(s) /trice(s) Arnaud Frauenfelder
Résumé de la thèse Ce projet de thèse a pour ambition d’analyser et de comprendre les processus et dynamiques genrées de la délinquance juvénile. Nous nous questionnerons sur la différence entre filles et garçons, tant quantitativement (l’écart entre le nombre de délinquants et de délinquantes) que qualitativement (les différences dans les expériences ou pratiques masculines et féminines). Notre questionnement est construit à partir de la littérature existante en sociologie, en sociologie du genre ainsi que plus marginalement en criminologie, et est ancrée dans une épistémologie interactionniste et structuraliste. Deux ressorts principaux de la différence et de la différenciation sexuelle en matière de délinquance juvénile sont identifiés ; premièrement l’attachement à des masculinités et féminités opérationnalisés en « projets de genre » (Connell, 2014) guidant les schèmes de perceptions et les pratiques des jeunes. Deuxièmement le traitement pénal et judiciaire reçu par ces dernier∙ère∙s, redevables d’institutions genrées et « genrantes » (gendered institutions (Acker, 1990)), qui diffère pour les filles ou les garçons. Nous développons par la suite le besoin d’articuler le sexe à d’autres déterminants sociaux que sont la classe, la race et l’âge pour mener à bien une analyse fine de notre objet, s’attardant tant sur les différences entre filles et garçons qu’entre eux et elles-mêmes. Nous nous fondons sur une démarche méthodologique et analytique singulière dans le contexte suisse, en réalisant des entretiens biographique de type « récit de vie » auprès de 50 jeunes soumis∙e∙s ou ayant été récemment soumis∙e∙s à la justice pénale, croisés avec leur dossiers socio-judiciaires issus des institutions dans lesquelles ils∙elles ont été pris∙e∙s en charge. Une dimension longitudinale sera ajoutée à notre recherche par la conduite d’un deuxième entretien, environ 6 mois après le premier, afin de compléter les données mais aussi de mettre en lumière les adaptations, évolutions ou bifurcations de la carrière pénale et genrée des jeunes enquêté∙e∙s.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL https://www.hesge.ch/hets/annuaire/armelle-weil
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing