Titre

L’argumentation libérale contemporaine : histoire de la construction, l’usage et la diffusion des caractéristiques stylistiques d’une idéologie entre 1938 et 2008

Auteur Loïse Bilat
Directeur /trice Gianni Haver
Co-directeur(s) /trice(s) Jean-Michel Adam
Résumé de la thèse Cette thèse a pour objectif d'apporter un éclairage critique à l'histoire des idées politiques en mobilisant les outils de l'histoire, de la linguistique et de la sociologie. Ma recherche consiste à tester l'hypothèse d'une progressive acceptabilité sociale du système de pensée néoclassique, d'une position marginale dans les champs économique et politique de 1938 aux années 1970, jusqu'à son omniprésence actuelle sous l'appellation de « discours néolibéral ». Loin de vouloir examiner la présence a priori d'éléments néolibéraux dans les politiques publiques et le système économique actuel, ce travail vise à mieux définir ce qu'est la pensée libérale contemporaine en analysant ses sources avant de définir comment elle apparait dans notre univers sémiotique. D'une part, à l'aide des outils de la logique naturelle et de l'analyse de discours, je cherche à comprendre l'articulation argumentative de la pensée néoclassique et d'autre part, à l'aide de logiciels de Traitement automatique du langage et de recherches historiques, ma recherche souhaite analyser les transformations et les stabilités de ce système de pensée dans deux corpus non exclusivement économiques postérieurs à sa période de marginalité afin de mieux cerner le passage d'une idéologie restreinte à un champ spécifique à une idéologie dominante.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing