Titre

La financiarisation de l’accès à l’eau potable : le cas de la gestion communautaire de l’eau en Colombie

Auteur Brendan Ecuyer
Directeur /trice Prof. Solène Morvant-Roux
Co-directeur(s) /trice(s) Dr. Isabelle Guérin
Résumé de la thèse Le présent projet de thèse a pour objectif d’analyser le processus de financiarisation à l’œuvre dans les services d’adduction d’eau basés sur l’approche de la gestion communautaire en Colombie. La question du financement de l’accès à l’eau potable pour les populations pauvres reste un enjeu majeur dans le monde entier. Environ 29% de la population mondiale n’a toujours pas accès à un service d’eau potable (WHO, 2017). Les nouveaux modèles économiques émergents (BoP markets) appliqués aux questions de l’accès à l’eau sont censés faciliter l’acquisition de produits ou le financement d’infrastructures liés à l’eau (filtres individuels, chlore, etc.) pour les populations cibles, à travers la mise en place de programmes de microcrédit. Dans le cas de la Colombie, où il est estimé que 90% de l’approvisionnement en eau dans les zones rurales est assuré par la gestion communautaire (DNP, 2014), l’interconnexion entre les finances solidaires et les associations de gestion communautaire de l’eau montre qu’il existe une autre approche de financement de l’accès à l’eau laquelle se démarque des pratiques habituelles. Ces associations, qui sont principalement financées par les cotisations des membres, les subventions publiques ou par l’aide publique au développement, ont depuis quelques années recours à des systèmes de financement spécifiques sous forme de prêts (crédit « collectif ») via des coopératives financières ou même des banques commerciales. Ces financements sont utilisés pour améliorer les infrastructures (tubes collectifs, stations d’épuration, etc.) et assurer l’entretien post-construction de leur aqueduc. Ceci est notamment le cas dans le département d’Antoquia où certaines associations possèdent des comptes bancaires auprès de plusieurs institutions financières et ont renouvelé l’expérience d’un prêt à plusieurs reprises (Cooperativa financiera Confiar, Cooperativa Financiera de Antioquia – CFA, etc.). L’analyse socioéconomique de la bancarisation de ces organisations dans un premier temps et de leur recours croissant aux modèles de financement par crédit bancaire permettra de comprendre les processus d’inclusion et d’exclusion relatifs à ce type d’intervention axée sur la gestion communautaire. Elle contribuera également à la recherche de stratégies de financement innovantes pour l’accès à l’eau, tout en participant à une meilleure compréhension globale du fonctionnement des « marchés inclusifs » et des mécanismes de marchandisation des services de base. Une approche interdisciplinaire rigoureuse, alliant la sociologie, l’économie politique et l’anthropologie économique a été privilégiée. Par ailleurs, les méthodes de recherche qualitatives à travers la collecte de données sur le terrain (observations participantes, entretiens semi-directifs, discussions informelles, etc.) seront priorisées, sans pour autant négliger l’exploitation des données quantitatives (données secondaires).
Statut en cours
Délai administratif de soutenance de thèse
URL https://www.unige.ch/sciences-societe/ideso/membres/brendan-ecuyer/
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing