Titre

S’engager en religion : les « militantismes » féminins islamiques

Auteur Eva Marzi
Directeur /trice Monika Salzbrunn
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Si les théories féministes se sont beaucoup focalisées sur les spécificités historiques de sexe, de « race » et de classe et à la façon dont ces catégories structurent les cadres théoriques et politiques féministes, la « différence religieuse » semble en revanche peu exploitée dans l’étude de l’intersectionalité ou l’imbrication des rapports de pouvoir (Mahmood : 2009). Se pencher sur le paradoxe des femmes « engagées » en islam qui se servent de leur compétence de genre afin de défendre des sphères réservée aux hommes, tout en mobilisant un vocabulaire et des discours qui s’inscrivent dans le maintien d’une tradition basée sur la domination masculine implique alors un travail de transformation conceptuelle de la notion de « religieux » qui passe par une remise en question d’un imaginaire laïc qui la détermine en partie. Dans un tel contexte, il s’agit d’interroger sérieusement la formation de subjectivités féminines islamiques « militantes » et de (re) considérer la manière dont le point de vue des assujettis peut constituer une critique ou une subversion à l’objectivité et à la neutralité de la sociologie des mouvements sociaux.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL http://www.unil.ch/issrc/page77724.html
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing