Titre

Comment l'intervenant travaille-t-il dans un espace où l'invisible s'expose ?

Auteur Elisa FELLAY-FAVRE
Directeur /trice Prof. Marc-Henry Soulet
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Véritable caverne d’Ali-Baba de notre identité, le domicile est le reflet de qui nous sommes, de qui nous ne sommes pas et de qui nous aimerions être. Ce reflet n’est pas toujours conscient, ni toujours maîtrisé. Si nous pouvons gérer – plus ou moins – les entrées et sorties de notre domicile, nous ne sommes pas toujours maîtres de ce que notre hôte voit en pénétrant notre chez-nous. L’invisible s’expose parfois aux yeux du visiteur sans que nous n’en ayons pleinement conscience. Dans le domaine de la protection de l’adulte, les curateurs sont amenés à se rendre au domicile des personnes concernées. L’action publique intervient dans la sphère privée. Les bénéficiaires de ce type d’intervention n’ont souvent pas choisi d’être sous curatelle et pourtant, un inconnu envahit leur domicile et donc, leur intimité. Sans geste technique à effectuer (soin, nettoyage, etc.), c’est la présence même de l’intervenant sur place qui doit être négociée. Que vient-il y faire, comment pénètre-t-il cet espace, comment comprendre cette relation particulière (curateur-personne concernée) dans cet espace, lui aussi singulier ? Finalement, comment l’intervenant travaille-t-il en relation avec l’usager dans un espace où l’invisible s’expose ?
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing