Titre

Business Ethics, Sociology of Finance Titre provisoire qui sera remanier pour être un peu plus attirant "Fending off Deinstitutionalization through Defensive Institutional Work. The case of CDOs and CDS in the Global Financial Crisis."

Auteur Thomas GROSSO
Directeur /trice Guido Palazzo
Co-directeur(s) /trice(s) Daniel Beunza
Résumé de la thèse Les CDO et les CDS, deux types de produits financiers (potentiellement complexes) sont au coeurs de la derniere crise financire de 2008. Ils ont magnifié les pertes et propagés celles ci à la planete entière, entrainant la grave crise que nous avons tous subis. Ce qui est interessant c'est que avant la crise, la vision qu'on avait de ces produits étaient toute autre qu'après la crise, on pensait qu'ils servaient a diminuer le risque d'un portefeuille (pour aller vite) et qu'ils n'étaient vraiment pas un probleme, plutot une solution. La crise a pulvériser cette croyance. Trop tard pour tout le monde malheureusement. Mais avant la crise, quelques voix, dont certaines proéminentes dans le domaine de la finance dénoncé les CDO et les CDS, ces voix ne furent pas écouter, elles furent même combattu ou réduire au silence. Je souhaite étudier comment. Comment des critiques légitimes n'ont pas été prise en compte, quels sont les mecanismes (discourse analysis ) qui sont entré en jeu, par qui etc. Comment peut on être willingfully blind. Théoriquement cela s'appelle une failed de-institutionalization et c'est très peu étudier, les chercheurs préférant celles qui réussissent. C'est encore a l'état d'ébauche bien sur.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse 2025
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing