Titre

Capital social et ressources familiales dans les pays en développement

Auteur Souleymane SANOGO
Directeur /trice Clémentine ROSSIER
Co-directeur(s) /trice(s) Abdramane Bassiahi SOURA
Résumé de la thèse

Il existe très peu de connaissances sur l’étendue et la mobilisation des ressources familiales et leur poids dans le capital social des individus dans les pays en développement. Dans cette perspective, cette thèse vise à comprendre l’émergence de configurations de déficit de ressources familiales et de vulnérabilité chez les adultes dans les pays du Sud et cela pour divers groupes sociaux. Mobilisant des données publiées en 2019 conçues par des chercheurs de l’Université de Genève et du Pôle National Recherche LIVES Vulnérabilité et parcours de vie, ce projet se propose d’abord de faire une analyse comparative des ressources familiales et sociales des individus en fonction du niveau de développement et des situations démographiques de 7 pays en Asie, Amérique Latine, Afrique Subsaharienne et Europe de l’est. Après avoir compris les spécificités des ressources familiales en fonction des contextes et facteurs socioéconomiques des individus, il s’agira d’évaluer leurs interactions avec le bien-être des répondants. En plus, cette thèse vise à saisir l’influence des dimensions structurelles du capital social sur la santé dans le contexte africain avec les données collectées sur les réseaux personnels dans deux observatoires de population au Burkina Faso. Au final, ma thèse offrira des connaissances innovantes sur l’importance des ressources familiales dans les pays du Sud et les besoins en matières de lutte contre la vulnérabilité sociale. Elle est l’occasion d’appliquer les théories sur la vulnérabilité et le parcours de vie de LIVES à des contextes internationaux variés.

Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse 2024
URL https://www.unige.ch/sciences-societe/ideso/membres/sanogo/
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing