Titre

Intégration professionnelle « précaire » et processus de désaffiliation sociale : Les cas de la Suisse et du Portugal

Auteur Pierre-Alain Roch
Directeur /trice Dominique Joye
Co-directeur(s) /trice(s) Karin Wall
Résumé de la thèse Les relations de travail ont connu des changements importants au cours de ces dernières décennies. La flexibilité du travail et la flexibilité des formes d’emploi fragilisent les modes d’intégration professionnelle « assurés » ou « stables ». Ces changements bousculent les conceptions « figées », continues et prévisibles, des parcours professionnels (choix d’un métier ou d’une profession, formation, entrée et intégration au sein du marché du travail, promotions et retraite) et questionnent à la fois la reconnaissance matérielle et symbolique liée au travail et les droits sociaux qui découlent de l'emploi. Face à cette « montée des incertitudes », nous nous interrogeons à la fois sur les conséquences d’une intégration professionnelle précaire sur les liens affinitaires et sur l’exposition inégale de certaines populations au risque de « désaffiliation ». Pour répondre à ces questions, nous mobilisons à la fois les résultats de l'étude FNS « Family TiMes » et les données d’une recherche au design identique menée au Portugal. L’analyse des parcours d’intégration professionnelle et des liens sociaux de deux cohortes (1950-1955, 1970-1975) identiques dans des contextes nationaux distincts nous permet également de développer un cadre d’interprétation tenant compte des spécificités des contextes étudiés.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse
URL https://applicationspub.unil.ch/interpub/noauth/php/Un/UnPers.php?PerNum=68687
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing