Titre

Le monde de l’art des tribute bands : conventions, carrières et publics

Auteur Nuné Nikoghosyan
Directeur /trice André Ducret
Co-directeur(s) /trice(s) Marc Perrenoud
Résumé de la thèse Le domaine culturel étant dominé par les valeurs de la créativité et de l’originalité, et le modèle auteur-compositeur-interprète ayant servi comme la norme dans la musique rock depuis les années 1960, cette norme se trouve mise en question aujourd’hui par l’émergence et la popularité croissante des tribute bands sur la scène musicale contemporaine, depuis les années 1990, un phénomène récent que nous nous proposons d’étudier sociologiquement. Notre question de recherche sera la suivante : comment s’organise et travaille le monde de l’art singulier qu’est celui des tribute bands alors que la notion même de la reprise parfaite – au cœur de ce phénomène – rompt avec les normes fondamentales qui régissent les musiques actuelles et, plus généralement, l’art dit « contemporain » ? Afin de répondre à cette question, nous examinerons les trois sous-questions suivantes : 1. Quelles sont les règles du jeu, les normes et les conventions de ce monde de l’art ? 2. Quelles sont les carrières dans ce monde de l’art (musiciens, intermédiaires) ? 3. Quelles sont les attentes et les perceptions du public vis-à-vis des tribute bands ? Pour mener à bien notre enquête, nous nous appuierons sur l’approche interactionniste en sociologie telle que l'incarnent les travaux d'Howard S. Becker (1988), qui propose d’analyser le domaine culturel en tant que résultat d’une « action collective » au sein d’un « monde de l’art ». Notre méthodologie consistera surtout en la production de données qualitatives : observations directes, entretiens semi-directifs et travail documentaire.
Statut à la fin
Délai administratif de soutenance de thèse 2018
URL
LinkedIn https://www.linkedin.com/profile/view?id=224265071&trk=nav_responsive_tab_profile_pic
Facebook
Twitter
Google+
Xing